WK-CE, Informations et Solutions pour les Comits d'entreprise

Accès abonnés

  1.  
Mot de passe oublié ?
Actualités des CE

HANDICAPÉS

L’Agefiph refond son offre d’aides financières en faveur de l’emploi des personnes handicapées

L’Agefiph refond son offre d’aides financières en faveur de l’emploi des personnes handicapées
L’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph) a dévoilé, le 23 avril 2018, sa nouvelle offre de services et d’aides financières à destinations des personnes handicapées et des entreprises. Cette offre, composée notamment de 15 aides, se veut « claire et simple d’utilisation ».

Comme annoncé dans son plan stratégique présenté du 21 février 2017 (v. l’actualité n° 17334 du 29 mai 2017), l’Agefiph a restructuré son offre de services et d’aides financières. Il s’agit de « faciliter, d’une part, les prescriptions par les Cap emploi, les missions locales et les conseillers de Pôle emploi, et d’autre part, leur sollicitation par les personnes et les entreprises », a-t-elle indiqué dans un communiqué de presse du 23 avril.


Cette nouvelle offre est consultable sur le site internet de l’Agefiph (https://www.agefiph.fr/Les-services-et-aides-financieres-de-l-Agefiph).


15 aides financières...


L’Agefiph propose désormais 15 aides financières différentes :
- aide à l’accueil, à l’intégration et à l’évolution professionnelle des personnes handicapées (au maximum 3 000 €) ;
- aide à l’adaptation des situations de travail des personnes handicapées (montant fixé après analyse de chaque situation dans une logique de stricte compensation du handicap) ;
- aide à la création d’entreprise par des personnes handicapées (montant forfaitaire de 5 000 €) ;
- aide aux déplacements des personnes handicapées (au maximum 5 000 €) ;
- aide au défraiement des stagiaires handicapés en formation courte (20 € par jour de formation sur une durée maximale de 30 jours, soit 600 €) ;
- aide à l’embauche en contrat d’apprentissage d’une personne handicapée (au maximum 3 000 € proratisé en fonction de la durée du contrat à compter du 6e mois, contre 7 000 € jusqu’alors) ;
- aide à l’embauche en c ontrat de professionnalisation d’une personne handicapée (au maximum 4 000 € proratisé en fonction de la durée du contrat à compter du 6e mois, contre 5 000 € jusqu’alors) ;
- aide à l’emploi de travailleurs handicapés (AETH ; 5 434 € par trimestre au taux normal et 10 818,60 € par trimestre au taux majoré, par poste de travail occupé à temps plein) ;
- aide à la formation des personnes handicapées dans le cadre du maintien de l’emploi (montant fixé compte tenu notamment du projet et des cofinancements prévus) ;
- aide à la formation des personnes handicapées dans le cadre du parcours vers l’emploi (montant fixé en fonction des cofinancements prévus ou obtenus au titre des dispositifs mobilisables dans le droit commun) ;
- aide humaine à la compensation du handicap (au maximum 4 000 €) ;
- aide au parcours vers l’emploi des personnes handicapées (au maximum 500 €) ;
- aide à l’acquisition de prothèses auditives (au maximum 700 € pour une prothèse auditive ou 1 400 € pour deux prothèses auditives, contre 800 € et 1 600 € jusqu’alors) ;
- aide à la recherche de solutions pour le maintien dans l’emploi des personnes handicapées (montant forfaitaire de 2 000€) ;
- aide technique à la compensation du handicap (au maximum 5 000 €).


... et des services d’accompagnement


Outre les aides financières, l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées propose plusieurs types d’accompagnements à l’intention tant des personnes en situation de handicap (tels que l’emploi accompagné ou les « ressources handicap formation ») que des entreprises.
« La personne en situation de handicap peut solliciter les acteurs de droit commun (Pôle emploi, missions locales…) appuyés par l’Agefiph et les Cap emploi pour être conseillée et aidée aux moments clés de sa vie professionnelle », rappelle l’association.
Quant aux entreprises, l’appui « se traduit par du conseil et un accompagnement personnalisé délivré par les collaborateurs des délégations régionales de l’Agefiph, la généralisation progressive du Réseau de référents handicap (RRH) à l’ensemble des régions et la création d’outils méthodologiques mis en ligne. »

Liaisons Sociales Quotidien, 16/05/2018
© Tous droits réservés

Toutes les semaines, recevez par courriel l’essentiel de l’actualité juridique et sociale